En cette période de COVID-19, Curling Québec continue de travailler pour ses membres et se tient à l’affût des plus récentes nouvelles (dernière révision : 5 octobre 2020). C’est pourquoi, vous pourrez trouver sur cette nouvelle page les plus récentes informations et les liens concernant les recommandations aux clubs de curling pour le retour au jeu, des programmes d’aide financière disponibles pour les clubs/employeurs/travailleurs.

Si vous n’êtes pas encore inscrit(e)s à notre liste d’envoi, cliquez sur le lien ci-dessous pour rester à l’affût de toutes les informations à venir.

Soutien aux entreprises

Voici les programmes d’aide financière trouvés à ce jour pour les entreprises et pour les particuliers. Veuillez cliquer sur les entêtes pour la catégorie qui vous intéresse.

Éviter les mises à pied et réembaucher les employés

 

NOUVEAU PROGRAMME : FARR – Fonds d’aide et de relance régionale – portion Québec

Développement économique Canada pour les régions du Québec

En complément au Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19, le gouvernement du Canada a mis en place le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR), une initiative dotée d’une enveloppe de 211 M$ pour le Québec.

Le FARR vise à aider les entreprises et organismes québécois qui éprouvent des besoins immédiats en matière de liquidités. Il s’adresse à l’ensemble des secteurs économiques du Québec (aéronautique, commerce de détail, événementiel culturel et sportif, industrie manufacturière, production alimentaire, technologie, tourisme, etc.). Les organismes communautaires ou à but non lucratif à vocation sociale ne sont pas admissibles. Certaines restrictions d’admissibilité s’appliquent aux travailleurs autonomes et entreprises individuelles.

Consultez les détails du programme ou la page de foire aux questions pour en savoir plus.

 

TOUJOURS EN VIGUEUR ⇓
SSUC – Subvention salariale d’urgence du Canada (75% des salaires)

Ce programme couvre une partie de la rémunération des employés qui travaillent pour des employeurs admissibles. La SSUC permettra à ces derniers de réembaucher leurs employés et d’éviter les mises à pied à mesure que l’économie repart en toute sécurité.

https://www.canada.ca/fr/ministere-finances/plan-intervention-economique.html#entreprises

Subvention salariale temporaire pour les employeurs (10 % de la rémunération)

La subvention salariale temporaire de 10 % est une mesure de trois mois qui permet aux employeurs admissibles de réduire le montant des retenues à la source à remettre à l’Agence du revenu du Canada.

https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/campagnes/mise-a-jour-covid-19/foire-aux-questions-subvention-salariale-temporaire-petites-entreprises.html

 

Prolongation jusqu’au 20 mars 2021 – TP – Programme de Travail partagé

Le Programme de Travail partagé (TP) est un programme conçu pour aider les employeurs et les employés à éviter les licenciements lorsque survient un ralentissement temporaire des activités de l’entreprise en raison de circonstances indépendantes de la volonté de l’employeur.

https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/travail-partage/avis-covid-19.html

Accès au crédit / Prêts
Valide jusqu’au 31 octobre 2020 – CUEC – Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (40 000$)

Le nouveau Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes permettra d’offrir des prêts sans intérêt pouvant atteindre 40 000 $ aux petites entreprises et aux organismes à but non lucratif. Vous pouvez vous renseigner au lien reporté ci-dessous, ainsi qu’auprès votre institution bancaire de confiance.

https://ceba-cuec.ca/fr/

 

Disponible jusqu’en juin 2021 – Programme de crédit aux entreprises

Dans le cadre du Programme de crédit aux entreprises, Exportations et développement Canada (EDC) collabore avec les institutions financières pour garantir 80 % des nouveaux crédits d’exploitation et des prêts à terme pouvant atteindre 6,25 millions de dollars pour les petites et moyennes entreprises (PME).

  • Garanties de prêt pour les PME
  • Programme de prêts conjoints pour les PME

https://www.canada.ca/fr/ministere-finances/plan-intervention-economique.html#entreprises

Liquidités et Assouplissements
NOUVEAU PROGRAMME : AERAM – Aide aux Entreprises en Régions en Alerte Maximale (pardon de prêt)

Le 1er octobre, le gouvernement a annoncé la mise en place de l’Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM). Cette mesure s’adresse aux entreprises visées par un ordre de fermeture dans le contexte de la deuxième vague de la COVID-19. Avec l’AERAM, les entreprises admissibles qui ont besoin de liquidités peuvent demander un pardon de prêt pour payer leurs frais fixes. Cela signifie que jusqu’à 80% de votre prêt, ou 15 000$, n’aurait pas être remboursé. Pour bénéficier de l’AERAM, il faut donc d’abord demander et obtenir un prêt du PAUPME ou du PACTE.

https://www.quebec.ca/premier-ministre/actualites/detail/une-nouvelle-aide-pour-les-entreprises-des-regions-en-alerte-maximale/#:~:text=Un%20nouveau%20volet%20de%20ces,pour%20payer%20leurs%20frais%20fixes.

 

TOUJOURS EN VIGUEUR⇓
PACTE : Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (voir avec votre institution financière)

Ce programme vient appuyer, par l’entremise de prêts et de garanties de prêt d’au moins 50 000 $, le fonds de roulement des entreprises afin qu’elles puissent poursuivre leurs activités.

https://www.investquebec.com/quebec/fr/produits-financiers/toutes-nos-solutions/programme-daction-concertee-temporaire-pour-les-entreprises-pacte.html

 

PAUPME : Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (voir avec votre MRC)

Le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) vise à soutenir, pour une période limitée, les entreprises admissibles qui éprouvent des difficultés financières en raison de la COVID-19 et qui ont besoin de liquidités d’un montant inférieur à 50 000 $. Pour faire une demande, veuillez contacter votre MRC (infos de contact disponibles au lien suivant).

https://www.quebec.ca/entreprises-et-travailleurs-autonomes/aide-urgence-pme-covid-19/

 

Mesures d’assouplissement relatives aux prêts et garanties de prêt en cours

Un moratoire de six mois a été instauré pour le remboursement (capital et intérêts) des prêts déjà accordés par l’entremise des FLI. Les intérêts accumulés au cours de cette période seront additionnés au solde du prêt. Cette mesure s’ajoute au moratoire déjà en place dans le cadre de la plupart des politiques d’investissement en vigueur dans les municipalités régionales de comté (MRC), lequel peut atteindre douze mois.

https://www.economie.gouv.qc.ca/fr/bibliotheques/programmes/aide-financiere/fonds-local-dinvestissement-fli/

Soutien aux particuliers

Personnes qui risquent de perdre leur emploi et/ou personnes qui ne peuvent travailler

 

PCU – Prestation canadienne d’urgence

https://www.canada.ca/fr/services/prestations/ae/pcusc-application.html

Même si la PCU a pris fin, vous pouvez faire une demande pour une période rétroactive.

  • La PCU a pris fin
  • Possibilité de faire une demande rétroactive

 

PCRE – Prestation canadienne de la relance économique

https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/prestations/prestation-relance-economique.html

  • Disponible à compter du 12 octobre 2020
  • La Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) fournit une aide financière aux salariés et aux travailleurs indépendants canadiens qui sont directement touchés par la COVID-19 et qui n’ont pas droit aux prestations d’assurance-emploi. La PCRE est administrée par l’Agence du revenu du Canada (ARC).
Aide aux travailleurs
Programmes d’aide gouvernementaux COVID-19

Plusieurs programmes d’aide sont offerts présentement aux travailleurs, résidents du Québec, qui perdent leur revenu en raison de la COVID-19. Par le lien indiqué ci-bas, vous trouverez un outil qui vous permettra de déterminer le type d’aide qui pourrait répondre à votre situation. Que vous soyez salarié, travailleur autonome ou contractuel, un programme d’aide existe peut-être pour vous.

https://www.quebec.ca/programmes-aide-gouvernementaux-covid19/

Ressources pour la gestion des bars

Référence rapide : téléchargez ce tableau, indiquant les différentes restrictions en vigueur selon le palier de couleur, pour les services de restauration.

Pour ce qui est titulaires de permis de bar, des nouvelles mesures ont entré en vigueur le 10 juillet dernier et ne sont pas inclus dans notre guide :
  • Le dernier service d’alcool doit se terminer à minuit et les clients doivent avoir quitter à 1 heure. Vous pouvez continuer le service d’alcool jusqu’à 3 heures seulement si les clients commandent et prennent un repas avec leur consommation d’alcool;
  • Les gens ne peuvent consommer debout;
  • Aucune danse n’est autorisée;
  • Un registre des clients est recommandée.

La Commission a produit une trousse d’informations pour les secteurs de la restauration et des bars. https://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/covid-19/Pages/outils-restauration.aspx

Cette trousse contient un guide ainsi qu’une liste de vérifications (pratique à cocher/checklist) pour soutenir les employeurs et les travailleurs du milieu de la restaurations et des bars.
https://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/covid-19/Documents/DC100-2171-1B-liste-restaurants-bars.pdf

Des trousses sont également offertes pour d’autres secteurs.
https://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/covid-19/Pages/trousse.aspx

Directives pour la pratique du curling en zone d'alerte ROUGE

29 septembre 2020

 

Le gouvernement du Québec a annoncé hier des nouvelles mesures face à la pandémie alors que l’ensemble des régions du Québec sont dorénavant en zones jaune, orange et rouge avec un degré de restrictions variables en fonction de chacune de ces zones. Curling Québec entend évidemment respecter à la lettre les recommandations des instances gouvernementales et nous invitons l’ensemble de nos membres à le faire également.

 

 

 

La pratique du curling et du sport en général est autorisée dans l’ensemble des zones ce qui constitue une excellente nouvelle en soi. Les règles concernant les bars et restaurants en zone rouge apporteront cependant leur lot de défis pour les clubs concernés mais de façon générale, tous les clubs de la province peuvent opérer dans le respect des règles décrites dans le document Lignes directrices de retour au jeu et dans le respect des règles provinciales en vigueur, notamment en ce qui a trait à la distanciation sociale.

 

Les déplacements interrégionaux ne sont pas interdits mais ils devraient se limiter aux déplacements essentiels pour les résidents des zones orange et rouge. Nous sommes tous et toutes passionnés par notre sport et nous désirons pouvoir y jouer sans contraintes mais la réalité est qu’un déplacement interrégional pour un match ou un tournoi de curling n’est définitivement pas jugé essentiel dans le contexte actuel. C’est pour cette raison que Curling Québec n’autorisera pas les déplacements des personnes et/ou équipes en provenance des zones orange ou rouge. Pour le moment donc, les personnes concernées peuvent uniquement pratiquer leur sport « localement ». Les personnes demeurant en zone verte ou jaune ne devraient pas non plus effectuer de déplacements vers une zone orange ou rouge pour jouer au curling. Cependant, les déplacements entre les zones vertes et jaunes ne sont pas proscrits pour la pratique du sport.

 

Par souci d’équité envers l’ensemble de nos membres, Curling Québec a également pris la décision de suspendre toute activité officielle et sanctionnée jusqu’au 28 octobre prochain, toujours selon les recommandations des instances gouvernementales. Les tournois des circuits provinciaux à l’horaire peuvent être disputés dans le respect des règles décrites précédemment mais ils ne seront pas sanctionnés par CQ (pas de course aux points, classement provincial, etc.). Tout événement prévu en zone rouge sera automatiquement annulé ou reporté à une date ultérieure et les autres activités de la fédération (formations, certifications, etc.) seront également suspendues pour le mois d’octobre. Nous travaillons déjà, de concert avec les membres du comité compétition, à des solutions alternatives pour la qualification des équipes pour les différents championnats provinciaux que nous souhaitons évidemment pouvoir présenter à compter de janvier prochain. Des informations vous seront communiquées le plus rapidement possible à ce sujet.

 

Le conseil d’administration et l’équipe de permanents de CQ sont extrêmement conscients des nombreuses difficultés qui se dressent devant nous tous à l’aube de cette saison hors de l’ordinaire. Les clubs affiliés et l’ensemble de nos pratiquants réguliers sont au cœur de nos préoccupations et nous avons déjà convenu de multiplier les rencontres au cours des prochaines semaines pour pouvoir évaluer la situation sur une base hebdomadaire et surtout pour pouvoir vous informer le plus rapidement et le plus efficacement possible de la suite des choses.

 

Merci pour votre habituelle et précieuse collaboration et surtout, bon curling!

 

Curling Québec

Directives pour la pratique du curling en zone d'alerte ORANGE

Mise-à-jour du 25 septembre 2020

 

 

Curling Québec a multiplié les échanges avec les autorités provinciales depuis l’instauration du « système d’alertes régionales (zones de couleur) » afin de pouvoir vous fournir des lignes directrices précises pour la gestion de vos opérations.  Il est important de rappeler d’entrée de jeu que nous sommes dans un contexte de pandémie mondiale et que la pratique d’un sport ne peut être possible sans quelques ajustements et compromis.

 

Les règles qui régissent les différents secteurs d’activités peuvent varier et nous vous conseillons en tout premier lieu de considérer votre club de curling comme deux entités tout à fait distinctes soit 1- l’air de jeu (glaces) et 2- l’aire de restauration (section bar).  Il est important de prendre en note que la règlementation officielle en vigueur ne sera pas nécessairement harmonisée entre les différents secteurs.

 

Du côté de la pratique du curling, nous vous recommandons de nouveau d’appliquer intégralement les règles mise de l’avant dans le document Lignes directrices de retour au jeu.  Le respect de la distanciation sociale est primordial et doit demeurer au cœur de votre planification alors le principe du balayeur unique entre autres doit être appliqué de façon rigoureuse.  Les regroupements de personne sont à proscrire afin de diminuer les risques de propagation du virus et il s’agit là d’un point central de la stratégie de la Santé Publique du Québec.  Il vous est donc fortement recommandé d’adapter votre horaire journalier en conséquence, notamment en décalant l’heure de début des parties dans vos différentes ligues (ex : Dans un club de 4 pistes, début des matchs sur les pistes #1 et #3 à 18h00 et début des matchs sur les pistes #2 et #4 à 18h30, etc.).

 

En ce qui a trait au nombre de personnes autorisées sur l’aire de jeu, les lignes directrices pour l’ensemble de la pratique sportive au Québec sont établies en fonction du nombre de plateaux de jeu, du nombre d’accès (portes) disponibles pour ces plateaux et des recommandations officielles de la zone (vert, jaune, orange ou rouge) dans laquelle votre club se situe.  Ainsi pour les clubs de curling, le nombre d’accès (portes) distincts pour entrer sur les pistes détermine la capacité totale d’accueil.  En zone verte et jaune donc, la capacité d’accueil sur les glaces est de 50 participant(e)s par porte/accès/plateau alors que la capacité d’accueil est de 25 participant(e)s par porte/accès/plateau en zone orange.  Dans le cadre du curling, le nombre de participant(e)s par glace ne devrait cependant jamais dépasser 8 personnes par piste.  Voici quelques exemples concrets de l’application de cette règle :

 

Vous pouvez aussi consulter le tableau officiel du MInistère de l’Éducation, Mesures applicables en fonction des différents paliers d’alerte dans le contexte de la pandémie de la COVID-19.

 

Le volet restauration/bar de votre club est soumis aux règles provinciales en vigueur en fonction du type de permis qui vous est octroyé pour cette section. Cliquez ici pour plus de détails et pour vous assurer d’être en conformité avec les exigences provinciales et assurez-vous également de demeurer à l’affût de tout changement en cours de saison.

Directives pour le port du masque

Mise-à-jour du 17 juillet 2020

 

Comme vous le savez, le gouvernement provincial et la Direction générale de la santé publique a récemment annoncé que le port du couvre-visage (masque) serait obligatoire dans les lieux intérieurs à compter du 18 juillet, incluant les endroits où sont pratiqués des activités sportives comme les clubs de curling.

 

Voici quelques précisions qui s’adressent à notre milieu directement :

 

  • Le port du couvre-visage doit être porté en tout temps (à l’arrivée, dans les déplacements, dans les vestiaires, etc.), à l’exception des moments suivants :
    • lors de l’activité physique et sportive;
    • lorsque la personne est assise à titre de spectateur (notamment dans des gradins) et que la distanciation physique minimale de 1,5 mètre est respectée;
    • lorsque la personne est assise dans une aire de restauration et que la distanciation physique minimale de 1,5 mètre est respectée.
  • Il est également recommandé aux entraîneurs, préposés à l’équipement et personnel médical de porter le couvre-visage s’ils ne peuvent respecter en tout temps la distanciation physique.
  • Pour les enfants de 2 à 12 ans, le port du couvre-visage est fortement recommandé, mais non obligatoire.

Produits désinfectants pour clubs

Curling Québec a fait des recherches de fournisseurs de produits désinfectants pour vous. Vous trouverez donc ici une liste de quelques-uns d’entre eux. Ces fournisseurs offrent une panoplie de produits non affichés ci-bas. Ceci n’est qu’un mince aperçu de leur catalogue. Nous vous invitons donc à visiter leur site web pour en connaître l’entièreté de leur contenu. Sachez qu’il n’y a aucune obligation de votre part d’utiliser les produits de l’un d’entre eux. Ceci n’est qu’à titre informatif.

Veuillez noter, cependant, que l’intention de cette liste est de faciliter les recherches pour nos clubs affiliés ; les fournisseurs identifiés ne sont pas dans un partenariat exclusif avec Curling Québec et toute commande sera sous responsabilité du club de curling.

 

Vous pouvez télécharger le document ici.

Foire aux questions (FAQ) - Retour au curling

Note : Ci-dessous vous trouverez un résumé des questions posées lors des 2 séances de visioconférences présentées suite au lancement du guide de retour au jeu et les informations qui s’y retrouvent sont des lignes directrices et des recommandations d’ordre général. Chaque club de curling est responsable de sa communauté et de la santé de ses membres, ainsi que le respect des mandats de santé publique spécifiques à chaque région et/ou municipalité.

Également, les questions et réponses reportées ci-dessous sont à titre informatif. Si toutefois vous avez des questions ou des préoccupations qui n’ont pas été abordées dans la liste qui suit, nous vous encourageons à nous contacter pour un suivi personnel.

 

Vous pouvez d’ailleurs télécharger la liste de questions et réponses en version pdf ici.

Comment assurer la distanciation physique pendant le balayage ?

La recommandation est d’avoir un balayeur désigné par lancer qui sera la seule personne autorisée à balayer la pierre active et toute autre pierre déplacée pendant l’action.  Les membres de l’équipe en attente ne sont donc pas autorisés à balayer aucune pierre, que ce soit l’une des leurs ou une pierre adverse qui traverse la ligne de « T ».

 

Sera-t-il nécessaire de reporter la programmation juvénile en lumière de la pandémie ?

Curling Québec est d’avis que tant que les écoles sont ouvertes ou planifient leur réouverture, la programmation junior de curling peut aussi aller de l’avant. Les clubs de curling devraient cependant prévoir consacrer plus de temps à l’éducation des participants et de leurs parents concernant les normes de distanciation physique sur les glaces.

 

Est-ce que les règles de distanciation physique seront appliquées aux championnats officiels ?

Oui. Tous les événements présentés par Curling Québec suivront rigoureusement les consignes de la santé publique dictées par le Ministère et le gouvernement du Québec ainsi que les lignes directrices du document de la relance du sport.

 

Je joue dans un club de curling à trois pistes : faudra-t-il en fermer une et utiliser seulement deux pistes (piste 1 et piste 3) à la fois pour respecter les règles de distanciation physique ?

Ceci ne sera pas nécessaire. À la lumière des études qui ont été faites et en faisant référence au schéma ci-dessous (tiré du document de Lignes directrices de Curling Canada), c’est tout-à-fait possible de respecter la distanciation physique en ayant toutes les pistes occupées.

Curling Québec s’affaire à identifier un fournisseur, de concert avec Curling Canada et ses fédérations membre, qui pourrait produire le marquage approprié sur les glaces. Nous vous informerons dès que ces outils seront disponibles.

 

Notre club avait prévu implanter les programmes de groupe Curling 101 et Igloo. Devrons-nous les mettre en veilleuse pour l’automne 2020 ?

Les programmes Curling 101 et Igloo comportent la participation de groupes et certes, ceci peut poser des complications logistiques face à la distanciation physique.

Cependant, Curling Québec est d’avis qu’il ne sera pas nécessaire de les mettre en veilleuse mais plutôt d’adapter la façon dont on enseigne les cours. Par exemple, l’utilisation de plusieurs blocs de départ (hack) est un bon moyen de diviser les groupes et d’assurer un enseignement de qualité tout en respectant les règles de distanciation minimales.  Pour ce faire, prévoyez cependant des moniteurs/entraîneurs supplémentaires.

Est-ce qu’on pourra ouvrir nos vestiaires ?

Oui, dans la limite où vous pouvez respecter les directives de distanciation physique (2 mètres). De plus, suite à l’annonce du gouvernement du 13 juillet dernier, toute personne qui entre dans le bâtiment devra respecter le port du masque obligatoire, vestiaires inclus.

 

Combien de personnes peuvent se rassembler à l’intérieur des clubs de curling en même temps ?

La Santé publique a récemment annoncé que la limite de personnes autorisées pour les rassemblements intérieurs était de 250 personnes à compter du 3 août. Dans le cas des clubs de curling, cette norme peut s’appliquer distinctement entre l’aire de jeu et la section bar-restaurant (en respectant évidemment les limites autorisées par les autorités pour votre établissement).  Il vous est donc possible d’accueillir en théorie des gens dans le club (maximum 250) et sur les glaces (maximum 250) simultanément si vous êtes en mesure d’établir un protocole qui respecte bien les règles en place et les normes de distanciation physique.

 

Comment devront s’adapter les bars et leurs travailleurs ? Est-ce qu’il y a des consignes spécifiques ?

La réglementation assignée au secteur de la restauration est aussi importante pour faire face à la pandémie et pour assurer que les clubs offrent un environnement sécuritaire pour tous. À cet effet, Curling Québec a contacté l’Association restauration du Québec (ARQ) et la  Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) pour offrir à ses membres des outils et des guides spécifiques au domaine de la restauration. Vous pouvez trouver ces ressources en défilant vers le bas de cette page.

 

Quel genre de protocoles d’hygiène devront implanter les clubs de curling ?

Les lignes directrices publiées par Curling Canada donnent des explications exhaustives à ce sujet.

Cependant, Curling Québec vous encourage à exiger la désinfection des mains en arrivant au club et d’inviter vos membres à amener leur propre équipement au complet chaque fois qu’ils se rendront au club de curling. Nous vous conseillons d’ailleurs d’enlever les balais à accès commun.

Quel que soit votre protocole de désinfection et d’hygiène, il sera important de le communiquer clairement à tous vos membres ainsi qu’aux bénévoles et aux travailleurs qui utilisent l’équipement du club.

 

Quelles sont les directives concernant le port du masque dans les clubs de curling ? Pendant les parties ?

Comme vous le savez, le gouvernement provincial et la Direction générale de la santé publique a récemment annoncé que le port du couvre-visage (masque) serait obligatoire dans les lieux intérieurs à compter du 18 juillet, incluant les endroits où sont pratiqués des activités sportives comme les clubs de curling.

Voici quelques précisions qui s’adressent à notre milieu directement :

  • Le port du couvre-visage doit être porté en tout temps (à l’arrivée, dans les déplacements, dans les vestiaires, etc.), à l’exception des moments suivants :
    • Lors de l’activité physique et sportive ;
    • Lorsque la personne est assise à titre de spectateur (notamment dans les gradins) et que la distanciation physique minimale de 1,5 mètre est respectée ;
    • Lorsque la personne est assise dans une aire de restauration et que la distanciation physique minimale de 1,5 mètre est respectée.
  • Il est également recommandé aux entraîneurs, préposés à l’équipement et personnel médical de porter le couvre-visage s’ils ne peuvent respecter en tout temps la distanciation physique.

Pour les enfants de 2 à 12 ans, le port du couvre-visage est fortement recommandé, mais non obligatoire.

Est-ce que les lignes directrices pour le retour au jeu représentent une obligation pour les clubs de curling ?

Non. Le document développé de concert avec Curling Canada et toutes les fédérations provinciales de curling du Canada ne présente aucune obligation. Il s’agit de recommandations pour la relance de notre sport ; c’est la responsabilité de chaque club de curling d’identifier les scénarios qui répondent le mieux à leurs besoins, et surtout, qui respectent les normes de sécurité et de santé publique de leur région et municipalité.

 

Est-il nécessaire pour les clubs de faire signer une décharge de responsabilité à tous leurs membres et à toute personne qui se rend sur les lieux ?

Curling Québec a mis à la disposition de ses membres différents formulaires de renonciation et de reconnaissance de risque produits par Curling Canada et par le Réseau des Loisirs et du Sport du Québec (RLSQ). Ces formulaires ont été validés par des équipes légales et sont conformes aux exigences de notre province. Ceci dit, vous, en tant que club de curling, n’êtes pas dans l’obligation de vous en servir.

Curling Québec recommande fortement à ses membres d’utiliser les formulaires de décharge de responsabilité, de maintenir un registre journalier des personnes qui se rendent à votre club (membres, groupes de location, équipes invitées, etc.) ainsi que les déclarations de connaissance des risques dûment signées. Dans le cas d’une éclosion de la COVID-19 dans votre communauté, il se peut que les autorités locales demandent une traçabilité des gens qui se sont rendus à votre club.

Nous vous encourageons fortement à faire valider ces formulaires, ou ceux que vous utiliserez, par votre compagnie d’assurance, pour vous assurer que vous êtes protégés et qu’ils sont conformes aux demandes de votre assureur.

 

Dans le cas des locations, peut-on faire signer les formulaires de décharge et de reconnaissance de risque seulement à la personne responsable de la location ?

Nous recommandons que tous les participants signent les mêmes documents. Ceci vous permettra de présenter une trace complète de vos activités si la Santé publique le demande, le cas échéant.

 

Est-ce que Curling Québec a prévu une politique de remboursement des affiliations en lumière de la possibilité d’une saison raccourcie à cause de la pandémie ?

Le Conseil d’administration abordera ce sujet dans sa prochaine rencontre et nous espérons avoir une réponse définitive d’ici la mi-août.

 

Où peut-on retrouver les visioconférences de Curling Québec au sujet du retour au jeu ? Est-ce que Curling Québec prévoit en faire d’autres ?

Les visioconférences demeurent disponibles en tout temps sur notre page Facebook ainsi que sur notre chaîne YouTube. Il nous ferait plaisir d’organiser d’autres rencontres virtuelles, privées ou non, pour répondre à vos questions et à vos soucis, si tel est votre besoin. N’hésitez pas à nous contacter à ce sujet.

Facebook : https://www.facebook.com/CurlingQuebec/videos/

YouTube : http://bit.ly/YouTubeCQ

 

Qui dois-je contacter à Curling Québec pour poser mes questions relatives à la pandémie ?

Monica Dedich

Directrice des communications et du financement

514 252 3088 poste 3645

mdedich@curling-quebec.qc.ca

Marc-André Robitaille

Directeur général

514 252 3088 poste 3586

marobitaille@curling-quebec.qc.ca

Est-ce qu’il y aura un règlement spécial pour le retour au jeu en fauteuil-roulant ?
Il n’y a pas de réglementation spéciale pour la pratique du curling en fauteuil-roulant, mais il y aura possiblement des règlements spéciaux dans chacun des clubs. Lorsqu’il ne sera pas possible de respecter la distanciation social lors du lancer de la pierre et lors de l’ancrage de la chaise (débout ou en fauteuil roulant), nous suggérons d’obliger le port du masque en tout temps sur la glace.

 

Y-a-t’il une nouvelle procédure pour les placeurs de pierres pendant le curling en fauteuil roulant ?
Les poignées des pierres devront être désinfectées avant le début de chaque partie. Les placeurs des pierres devront être les seules personnes qui touchent les poignées pendant la partie en cours. Si la distanciation sociale ne peut pas être respectée, les placeurs des pierres seront aussi obligés de porter un masque.

 

Lors de la pratique du curling en fauteuil roulant, Parasports Québec recommande le port du couvre-visage en tout temps sur la glace.

  • Il est recommandé que les joueurs désinfectent les roues de leur fauteuil roulant avant d’embarquer sur la glace et après le match.
  • Il ne sera pas possible de respecter la distanciation sociale au moment du lancer de la pierre lorsqu’un ou des joueurs retiennent le fauteuil roulant du lanceur pour qu’il ne recule pas. Lors de ce moment précis, nous recommandons fortement le port du couvre-visage.
  • Il est recommandé que le placeur de pierres nettoie les poignées des pierres avant le début de la partie et à la fin de la partie.
  • Il est recommandé que les placeurs de pierres portent le couvre-visage tout comme les autres membres du personnel.

Pour toute information complémentaire concernant le curling en fauteuil roulant, nous vous invitons à contacter Joelle Rivard, Coordonnatrice sportive à Parasports Québec : jrivard@parasportsquebec.com . Vous pouvez aussi visiter le site de Parasports Québec en cliquant ici.

Lignes directrices pour le retour au jeu

Voici les Lignes directrices pour le retour au jeu, tel que publiées le 6 juillet 2020.